9 astuces pour voyager pas cher en train

Auteur: Eloise

1. Zepass : rachetez les billets de ceux qui ne les utiliseront pas

 

Prenez le train pour 1€

Bon Plan Voyage: Profitez-en jusqu'au 30 Avril!

J'EN PROFITE
Meilleures Ventes

Bon, vous voulez partir dans moins d’une semaine, en train et pour pas cher du tout ?

Déjà, vous auriez dû vous y prendre à l’avance. Mais qu’à cela ne tienne, j’ai peut-être un petit plan pour vous: sur Zepass.com, vous pouvez acheter des billets de train à des particuliers qui, finalement, ne pourront pas prendre le train pour lequel ils ont payé leur billet. Et cela marche aussi avec les billets de concert ou d’avion !

C’est le système D à son paroxysme, mais je vous assure que ça marche du tonnerre ! J’ai eu recours à cette méthode quand j’ai dû prendre un train un jour plus tôt que prévu et que j’avais déjà acheté mon billet, non échangeable, non remboursable bien évidemment. L’acheteuse a ainsi payé son billet moins cher et au dernier moment, et j’ai évité de jeter 20€ par la fenêtre !

Forcément, aucun nom ne doit figurer sur le billet, ou du moins vous devez pouvoir le modifier (c’est souvent le cas avec les billets imprimés. Par précaution, ne les imprimez qu’au dernier moment car vous pourrez toujours modifier le nom. Une fois imprimé, c’est souvent trop tard).

A noter que vous pouvez aussi acheter des billets d’occasion sur d’autres sites, comme Ebay, le Bon Coin ou Kelbillet.com.

2. Achetez sur Trainline plutôt que sur Voyages-SNCF

…tout en continuant à utiliser vos cartes de réduction et abonnements SNCF !

Il n’y a pas que Voyages-SNCF.com dans la vie, il y a aussi Trainline.

Cette startup parisienne a pu, après moult négociations, accéder au système de réservations de Voyages-SNCF pour pouvoir vendre des billets de train elle aussi.

Le résultat : vous pouvez acheter vos billets de train sur Trainline exactement comme sur Voyages-SNCF, sauf que le site est plus épuré, plus simple d’utilisation, et surtout moins cher.

Premier avantage, et non des moindres : Trainline vous affiche TOUS les trains. SNCF, Eurostar, Ouigo, Thalys, etc. Alors que sur Voyages-SNCF, vous devrez ouvrir deux recherches séparées, une pour chercher des trains Ouigo, l’autre pour chercher des trains SNCF.

Ensuite, ne me demandez pas comment, mais les geeks de chez Trainline se sont déchaînés et ont pondu un système que même la SNCF n’arrive pas à rattraper.

Vous ne me croyez pas ? Regardez sur cet exemple : j’effectue ma recherche sur les 2 sites. Même jour, même heure, même trajet.

EDIT du 5 mai 2017 : plusieurs d’entre vous m’ont fait remarquer qu’il arrive de trouver des billets moins chers sur Voyages-SNCF que sur Trainline. Et j’ai vérifié par moi-même, c’est vrai. Donc je vous conseille de regarder les deux sites à chaque fois, comme ça vous êtes sûr(e) d’avoir le meilleur tarif 🙂

Merci à tous pour vos commentaires constructifs 🙂

Et paf ! Trainline me propose un train que Voyages-SNCF ne me propose carrément pas, et qui coûte 9€ moins cher ! A croire que la SNCF le fait exprès pour nous faire payer plus cher. Ou peut-être que certains billets sont alloués seulement à certaines agences de voyage et que dans mon cas, la SNCF n’en avait plus mais Trainline en avait. Toujours est-il que je vérifie toujours sur ce site avant d’acheter un billet de train.

Attention : pour commander un billet, vous devrez soit vous connecter via votre compte Facebook ou Google +, soit créer un compte directement sur Trainline. Si vous vous connectez via Facebook et que vous n’utilisez pas votre vrai nom sur Facebook, pensez bien à mettre votre vrai nom sur le billet de train, au risque de vous retrouver avec un billet non-valable puisqu’établi à un faux nom !

Et aussi, un billet acheté sur Trainline vous rapporte 0,8% de cashback sur iGraal (cliquez ici pour voir comment cela fonctionne), tandis que Voyages-SNCF ne donne aucun cashback. C’est peu mais c’est toujours ça de pris !

3. Intercités 100% éco : des trains 100% low-cost

Peu connus du grand public, les trains Intercités 100% éco vous permettront, pour un prix allant de 15 à 35€ (maximum garanti), de vous rendre à Paris depuis Toulouse, Bordeaux ou l’une des villes se trouvant sur ces lignes (Angoulême, Brive, Cahors, Châteauroux, Orléans, Limoges, Montauban, Poitiers et Tours).

A noter que ces billets ne peuvent se prendre que par internet et ne sont ni échangeables, ni remboursables.

En bonus: si vous vous sentez de casser votre tirelire, prenez un billet de 1ère classe pour 10€ de plus, et vous pourrez squatter une couchette de jour dans un compartiment à 4 et dormir comme un bébé pendant que toutes les vaches beauceronnes vous regarderont passer. Pratique si vous partez de Paris un dimanche matin avec une bonne gueule de bois de la veille et que vous voulez arriver frais comme un gardon à Toulouse à 17h pour aller voir maman 😀

4. Ouigo, le train à 10€

Un TGV flambant neuf aux couleurs de Ouigo, filiale low-cost de la SNCF

Avec Ouigo, filiale privée de la SNCF, prenez le TGV pour 10€ (et même 5€ pour les enfants) dans les gares suivantes :

  • Aix-En-Provence TGV
  • Avignon TGV
  • Lyon Perrache
  • Lyon Part-Dieu
  • Marne-La-Valée-Chessy TGV
  • Marseille Saint-Charles
  • Montepellier Saint-Roch
  • Nîmes
  • Valence TGV Rhône-Alpes Sud

La carte du réseau Ouigo (avril 2015)

Par exemple, Montpellier – Paris se fait en 3 heures et demi, comme avec un TGV classique puisque c’est un TGV.

Qu’est-ce que ça cache?

Comme vous vous en doutez, comme tout moyen de transport pas cher, vous devrez déjà amener vos propres boissons et nourriture car le wagon-restaurant n’existe pas. De toute façon à 50€ le sandwich en carton, c’est pas bien grave, et puis la SNCF n’a jamais fait de bénéfices là-dessus, donc tout le monde est content.

Ensuite, il n’y a pas de 1ère classe. En même temps, si vous prenez un billet low-cost, c’est pas pour voyager en 1ère 🙂

Le prix d’appel à 10€ n’est valable que dans la limite des places disponibles, mais les prix ont moins tendance à exploser que ce que l’on a l’habitude de voir. Vous pourrez ainsi trouver des billets quelques jours en avance pour 15 voire 25€, ce qui reste très raisonnable. En tous cas il est très peu probable que vous deviez payer plus de 60€ pour votre trajet en Ouigo.

Les 3 plus gros inconvénients (qui restent quand même légers)

L’utilisation des prises électriques est facturée 2€ (vous réservez un siège en wagon équipé de prises ou non).

Un seul bagage autorisé. Il doit pouvoir rentrer sous votre siège, sous peine de payer un supplément de 5€ (et 20€ si vous vous pointez directement en gare avec un bagage trop gros sans avoir réservé de supplément). Pas possible donc de ramener le colis de charcuterie de mémé en plus de vos habits !

Si certaines gares sont en centre-ville, d’autres ne le sont pas du tout. A Paris, vous devrez aller en gare de Marne-La-Vallée-Chessy (Disneyland), d’où vous pourrez rejoindre la capitale en 45 minutes RER pour la modique somme de 9,45€, ce qui reste tout de même un très bon plan !

Globalement si vous cherchez sur internet, vous verrez que les clients sont plutôt satisfaits de Ouigo. Après tout, si vous acceptez leurs conditions, le billet est quasiment donné, le train est moderne et le voyage est rapide. Les avantages compensent grandement les inconvénients. Au final, c’est un bon moyen d’éviter de dépenser des sommes astronomiques pour voyager, et c’est bien ce que beaucoup d’entre nous recherchent.

Enfin, petit bonus : vous pouvez récupérer 2% du montant de votre billet de train Ouigo si vous commandez votre billet sur leur site en passant par iGraal, ce qui est toujours bon à prendre 😉

5. Le TER à 1€ en Languedoc-Roussillon !

Si vous voulez voir de beaux paysages à peu de frais, sachez que le TER Languedoc-Roussillon ne coûte qu’1€ sur certains trajets et dans la limite des places disponibles. Vous pouvez ainsi faire Carcassonne-Narbonne, Narbonne-Perpignan ou encore Béziers-Montpellier pour moins cher que ce que vous coûtera le café en arrivant !

6. Chômage ou RSA = train gratuit

Beaucoup l’oublient, mais il existe dans de nombreuses régions des mesures de gratuité des transports pour les chômeurs, titulaires du RSA et d’autres minima sociaux. C’est le cas en Île-de-France, en Midi-Pyrénées ou en Aquitaine par exemple. Renseignez-vous auprès de votre conseil régional pour connaître vos droits ! Privilégiez internet
Voyages SNCF, c’est comme une boîte de chocolats: on ne sait jamais sur quel prix on va tomber. Par souci de compétitivité, la SNCF vous incite fortement à prendre vos billets en ligne et non au guichet. Ainsi, de manière générale, vous paierez moins cher en prenant votre billet sur internet. Il existe d’ailleurs des tarifs exclusifs à internet et donc indisponibles en gare, mais l’inverse n’existe pas.

7. Réservez à l’avance

Un conseil bateau mais qu’on ne répètera jamais assez : plus vous réserverez à l’avance, moins votre billet vous coûtera cher (c’est le fameux yield management). L’ouverture des réservations se fait 3 mois avant le départ du train, sauf exceptions (période de Noël : 2 mois; vacances de février, période d’été et Eurostar : 4 mois; IDTGV, Ouigo et Auto-train : 6 mois).

8. Regardez le calendrier des prix

Sur Voyages-SNCF, lorsque vous avez entré votre ville de départ et votre ville de destination, apparaîtra une case à cocher : “Flexible ? Voir le calendrier des prix”. Cochez cette case et vous verrez très facilement les meilleurs tarifs sur une période donnée

Rentrez d’abord vos gares de départ et de destination, et cochez ensuite cette case verte lorsqu’elle apparaît pour voir le calendrier des prix.

Le calendrier des prix vous donne une excellente vision des meilleurs prix.

Cette fonction est particulièrement utile si vous êtes flexible sur vos dates !

9. Implorez la SNCF !

Que faire si vous avez acheté un billet nominatif, non-modifiable et non-remboursable par erreur, ou si vous ne pouvez finalement pas partir ?

Comme dit souvent mon père, il faut faire l’âne pour avoir du foin !

Sachez que vous pouvez demander bien gentiment par courrier au service clients SNCF de vous le rembourser en expliquant votre situation.

Il n’est pas rare que la SNCF vous rembourse en bon d’achat. Cela m’est déjà arrivé, et ça ne coûte rien d’essayer si ce n’est le prix d’un timbre.

Et les cartes de réduction alors ?

Je n’ai pas parlé des cartes de réduction car je les considère peu utiles.

J’ai moi-même arrêté d’utiliser ma carte jeune quand j’ai compris qu’on pouvait bénéficier des mêmes tarifs en utilisant les techniques que je viens de vous citer.

A quoi bon payer une carte 50€ si c’est pour obtenir les mêmes tarifs quand vous réservez votre billet 1 mois à l’avance ?

Et puis, si vous avez moins de 26 ans ou plus de 60 ans, vous pouvez déjà bénéficier des tarifs “découverte” à -25% sans avoir besoin d’acheter une quelconque carte de réduction.

Je reconnais quand même que suivant votre situation, les cartes de réduction peuvent s’avérer utiles.

C’est le cas si vous avez l’habitude de prendre vos billets au dernier moment par exemple, ou bien si vous voyagez en famille et/ou que vous avez de faibles revenus. A ce moment-là, les cartes „famille nombreuse“ et „enfant famille“ vous offriront des réductions pouvant aller jusqu’à 70%.

Bon Plans

Meilleures Ventes

Votre plein d’essence pour 1€

€20 €1

J'EN PROFITE
Expire bientot

Remplissez votre chariot pour 1€

€35 €1

J'EN PROFITE
En forte demande

2 tickets de cinema pour 1€

€20 €1

J'EN PROFITE